Dans les champs

L’amidon de maïs

illustration-champs-mais1
L'amidon produit en France et que nous consommons chaque jour est extrait
du blé, du maïs, de la pomme de terre ou du pois protéagineux.

Le maïs est la matière première la plus utilisée dans le monde (plus de 80%). Les amidonniers utilisent en général un maïs standard et polyvalent pour pouvoir en valoriser tous les composants (amidon, protéines, huile, …). Il s’agit en majorité de variétés « dentées » mais les amidonniers européens utilisent également du maïs « corné denté ». A noter que les amidonniers valorisent certaines variétés plus spécifiques, en particulier des variétés dites  «  waxy » (dont l’amidon est constitué en totalité d’amylopectine). L’amidon « waxy » a en effet des  propriétés spécifiques, en particulier dans l’alimentation.

Production française d’amidon

Tous les amidonniers de France recherchent des approvisionnements réguliers,  une qualité de séchage importante, et surtout des matières premières d’origine conventionnelle, c’est-à-dire non OGM. La qualité du maïs et de son amidon est contrôlée par les fournisseurs mais également par des organismes extérieurs.

L’amidon de maïs est l’amidon le plus produit en France, il représente 48 % de la production française d’amidon :

En savoir plus sur le maïs :

Le maïs est planté au printemps et récolté à l’automne, il s’agit d’une plante herbacée dont la taille peut varier de 2 à 5 m de hauteur, mais elles atteignent généralement 2 à 3 mètres pour les variétés courantes.

Le maïs est composé en moyenne de 72 % d’amidon, de 10 % de protéine, de 5 % de matières grasses et de 2,5 % de cellulose (teneur sur « matière sèche »).

Le maïs est la 2ème céréale la plus produite en France. De plus, le maïs est l’une des seules céréales cultivées sur les 5 continents, et est majoritairement utilisée comme base alimentaire pour les animaux d’élevage.

Le maïs est une espèce originaire du Mexique, qui a été amenée en Europe après la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb.